Enfants Créa(c)tifs ou TDAH:

Les vacances chez les grands-parents: quelques astuces!

 

 C’est les vacances  scolaires et bon nombre de grands parents vont dépanner leurs enfants en gardant leurs petits-enfants.

Et certains auront la chance de garder nos petits créa(c)tifs qui est pour moi un terme sorti de ma tête qui représente bien nos chouchous à la fois créatifs à tous points de vue et très actifs physiquement et/ou cérébralement.

Avoir mes parents et beaux-parents en soutien et en back up d’urgence, c’est ce qui me permet par exemple de ne pas abonner mes enfants aux centres aérés et de poursuivre tout de même mon activité professionnelle.

C’est ce qui contribue aussi aujourd’hui (selon moi) à ce que la femme puisse prendre sa place dans la société et poursuive ses rêves après être devenue maman. Pour moi c’est ce qui me permet de rester ambitieuse en ayant la tranquillité de savoir les enfants chez nos parents.

J’ai la chance incroyable de pouvoir compter sur tous les grands parents de mes enfants et je sais que les spécificités de mes minis peuvent parfois surprendre mais tous sont très bienveillants et à l’écoute. Cela n’empêche pas des situations cocasses rares et l’une d’elle avant-hier liée à l’impulsivité de mon grand mini m’a fait penser à écrire cet article (je le compose dans ma tête depuis tellement longtemps!).

Cet article a été approuvé par mon fils qui a été très ému à sa lecture.

J’écris donc à tous les grands-parents en partageant quelques idées pour partager un bon moment avec leurs petits créa(c)tifs

Commençons par le commencement: mettons à mal quelques idées reçues sur le TDAH en lisant l’article vous questionnant sur leur difficulté de concentration.

Votre enfant a tenté de vous expliquer le TDAH de son enfant mais, pour vous, tout cela reste peut-être un vaste concept. Je sais que ce n’est pas le cas pour tous car lors du colloque de lassociation TDAH Partout Pareil à Rennes en Juin dernier, j’ai croisé bon nombre de grands-parents venus comprendre la réalité de leur petit-enfant! Bravo!

=> Il/elle ne sait pas se concentrer

En effet, comprendre que ce n’est pas que votre petit-enfant ne sait pas se concentrer mais qu’il le sait et fait trop sur trop de choses => Cela peut vous permettre d’avoir un regard nouveau sur lui. Pour cela je vous invite à lire l’article sur les idées reçues en matières de concentration.

 => Il/elle n’écoute rien !

En dehors de toute difficulté d’ordre éducationnelle l’enfant créa(c)tif vous écoute ! Il ne le fait juste pas à votre façon. Pour vous écouter il a peut-être besoin de continuer à faire son activité.

Il a aussi potentiellement besoin de regarder ailleurs, enfin de laisser ses yeux vagabonder.

En effet, s’il ne se concentre pas sur « je dois regarder mamie dans les yeux sinon elle croit que je ne l’écoute pas, sans trop la fixer non plus parce que sinon elle va dire à maman que je suis insolent » alors imaginez l’espace que cela lui laisse pour vous écouter.

=> C’est JUSTE un enfant mal élevé avec des parents qui ne savent pas serrer la vis (sous entendu, à mon époque ce genre de problème n’existait pas) !

C’est une des idées reçues la plus réputée, et répandue et elle dépasse les frontières de la maison. En effet, à l’école, dans la rue partout; l’enfant qui bouge partout et s’oppose (quand il y a un TOP) est juste le fruit de parents laxistes, démissionnaires qui ne savent pas s’y prendre. (ça vous parle les mamans et les papas? ;))

Le TDAH est un trouble neurodéveloppemental. Autrement dit très simplement: son cerveau a été construit d’une façon différente (je ne vais pas m’étendre sur le différent qui sous-entend qu’il y aurait une normalité). La zone qui vous permet, à vous, de décider de ne sélectionner que ce sur quoi vous voulez vous concentrer est différente pour eux.

=Ne cherchez pas donc à les “guérir”.

=> Le TDAH c’est la nouvelle mode pour les enfants mal élevés

Cf le point du dessus ! 😉

 

=> Il se fou du monde !!!!!@@!!

Je dirai plutôt qu’il est impulsif ! Cette impulsivité aura pour effet de lui faire avoir des réactions non maitrisées et parfois (ok ok souvent, voire très souvent!) inappropriées.

Une fois ces actions faites (en particulier s’il y a du monde) il fait en sorte (maladroitement souvent je vous l’accorde) de sauver la face. Vous faites la même chose dans ce genre de situation, la seule différence est que pour eux cela est leur quotidien, imaginez donc la fatigue qui en découle !

=> Il/elle est brouillon !

Attention contrairement à ce que l’on pense ils sont exigeants et sont frustrés du résultat de leurs productions impacté par leur impulsivité ! (#pasbesoindenremettreunecouche).

Si vous faites les devoirs avec eux, faites le à un moment où vous êtes vous sereins, patients. Qu’ils soient sous traitement ou non, privilégiez le matin pour faire les devoirs et convenez avec lui du créneau et de la durée => Faites en un moment sympa! Soyez créatifs!!

 Enfants TDAH chez papi ou mami: Comprendre son contexte et son bagage en arrivant pour mieux l’accueillir.

Lorsque votre enfant arrive en vacances il est important de bien le re-situer dans son contexte !

Quel est ce contexte ?

6 semaines d’écoles,

Allez voir dans son cahier le nombre de mots,

6 semaines à lutter pour se concentrer en classe,

6 semaines à plus ou mois réussir ou échouer,

6 semaines à se battre avec maman ou papa pour faire les devoirs tous les soirs,

6 semaines de matins coups de gueule ! Parce que de la même manière que votre enfant vous dit qu’il est crevé de lui avoir dit 6 fois de se brosser les dents le matin pour qu’il le fasse réellement …bein…. lui fatigue aussi. Imaginez votre manager (ou ex-manager pour les chanceux à la retraite) vous dire 6 fois de réaliser votre tâche tous les jours et que malgré vos efforts vous oubliez la dite tâche !

6 semaines à lutter, faire le coq, disparaître sous un masque, se défendre, faire semblant pour plaire aux copains,

6 semaines parfois à faire en sorte de ne pas inquiéter maman et lui dire que tout allait bien alors que la journée était difficile,

6 semaines au bout desquelles malgré tous les efforts, le bilan de l’enseignant aux parents a été décevant et ne tient pas compte de tous les efforts fournis.

A cela il faudrait ajouter pour certains:

=> Potentiellement, des crises d’angoisses et des montagnes russes émotionnelles,

=> Possiblement aussi les premiers anniversaires à ne pas être invité,

=> et pour ceux qui sont dans notre cas, une entrée en 6 ème à gérer.

OUF ce sont les vacances !! Il/elle va chez papi et ou mamie. Il va pouvoir lâcher ! Et c’est bien ce dont il a besoin

  Mon petit-enfant TDAH => Comprendre ses besoins

Lorsqu’il arrive chez vous, il a des besoins très simples pour compenser cette intense période d’activité scolaire à tenter de rentrer dans “THE case”.

1/ Relâcher la pression, avoir un cadre bienveillant sans jugement.

2/ De l’amour à volonté et inconditionnel.

3/ Il a besoin de compter et d’être valorisé. Pour cela nul besoin de mots, le regard en dit long, les câlins aussi et quoi de plus tendre que les câlins de mamie/papi?

4/ D’avoir accès à cette liberté dont il manque dans son quotidien.

5/ D’avoir le droit d’être qui il est et que cela soit une source d’amour et non de frustration

  Il n’a surtout pas besoin

=> D’être de nouveau jugé

=> D’avoir un cadre où il va falloir « serrer la vis pour enfin bien l’éduquer »

A ne pas dire à l’enfant/ aux parents

Ces quelques phrases ont été inspirées de partages avec d’autres parents sur la page facebook de l’association TDAH Partout Pareil

1/ Ici t’es pas chez tes parents tu vas filer droit hein ?! => Est-ce que l’enfant doit comprendre que ses parents ne sont pas des bons parents ?

2/ Et bin je comprends pas ce que tu me racontes ma fille (mon fils, ma belle-fille ou très cher gendre) ! Avec nous ça se passe nikel !=>  hum… Quel est le message caché ?

3/ (à votre enfant ou belle-fille/gendre) Si tu faisais plus de ci ou ça de ma recette, il se comporterait mieux => demandez vous plutôt si vous avez une idée du réel quotidien de votre enfant avec son enfant ?

4/ Il/elle n’arrête pas => euh… je crois que les parents sont au courant

 En tant que grands-parents, même si le TDAH truc c’est un vague concept, vous avez des super-pouvoirs: la patience, le recul, le calme, …la sagesse alros profitez en pour tester!

A tester avec vos enfants:

1/ Testez de raconter des choses positives sur le séjour du petit parce que eux aussi sont épuisés et aimeraient entendre toutes les belles choses qu’il y a à savoir sur leur créa(c)tifs ! Par exemple pour ma mère, ils sont toujours supers et bougent beaucoup parce qu’ils sont simplement enfants et ont besoin de relâcher la pression. (Soit! :):))

2/ Partagez les bons moments et les choses valorisantes qu’a pu faire ou dire l’enfant. J’ai pris beaucoup de plaisir dernièrement à écouter mon père  me raconter avec quelle ingéniosité les garçons sont sortis de leur punition! Il en rigolait encore tout en disant que lui et ma belle-mère en avaient vu de toutes les couleurs! Plutôt que de les engueuler pour leur hypercréa(c)tivité de la journée nous en avons bien rigolé!

3/ Montrer les créations de ces enfants! Ma belle-mère partage avec eux des livres, de histoires, parlent beaucoup avec eux et dans ses yeux, ils sont juste merveilleux! ça fait du bien!

Enfin bref montrez que vous avez eu de bons moments avec leur enfant et que ce n’était pas juste un pur moment de galère !

A tester avec votre petit-enfant:

=> Il bouge non-stop ? ok ce n’est pas le moment de lui apprendre à faire la momie !

Permettez lui de se défouler dans une salle de jeu en intérieur ou un extérieur, dans une aire de jeu, au skate park, ou profitez en pour aller faire un tour à la piscine ou dans un musée parisien sur un thème choisi ensemble ! (liste loin loin loin d’être exhaustive!)

L’hyperactivité est plus dans sa tête ? Vous le remarquerez au fait qu’il parle beaucoup, qu’il va dans tous les sens, qu’il parle vite et est difficile à suivre, il coupe la parole et fait des liens difficiles à suivre! (maintenant vous pouvez respirer!)

Lancez vous dans des discussions passionnantes, sur des sujets qui vous tiennent à coeur ou lui tienne à coeur !  Offrez lui cet espace en lui notifiant quand ce sera fini !

=> Il/elle est créatif, et a besoin d’intensité alors pourquoi ne pas se lancer dans un projet de création ambitieux avec lui? Parce que sinon il pourrait se décourager.

Lego, dessin, peinture, robotique etc… et partagez cela avec lui, il/elle adorera partager ce moment privilégié avec vous ! Règle d’or : détachez-vous du résultat et valorisez ce moment de complicité !

Vous avez plus de patience que vos enfants alors tentez les partages bienveillants sur les résultats de vos tests

 Vous avez le temps, la patience, la distance et la sagesse d’apporter à cet enfant le temps des vacances une vraie bouffée d’oxygène => c’est votre super pouvoir alors ne vous en privez pas !

Vous avez aussi le pouvoir de poser sur ces enfants un regard portant un amour inconditionnel, valorisant et aimant=> ils sont souvent en déficit de ce côté avec leur quotidien. (et nous parents faisons souvent partie du problème malgré notre bonne volonté infinie)

Vous avez pu tester des choses qui ont fonctionné alors partagez-les de façon bienveillante avec les parents !

Non pas pour leur dire: “ha bein voilà je comprends mieux que vous” ou “ma bonne vieille méthode de l’époque marche mieux”! Mais plutôt pour les accompagner à grandir aussi dans cette aventure de la parentalité dans laquelle on est tous si seuls ! et encore plus lorsque l’on s’aperçoit que nos bébés ne rentrent pas dans “THE moule”.

 Usez de vos super-pouvoirs pour que nos créa(c)tifs puissent bénéficier d’une bulle de bien-être dans laquelle ils vont pouvoir recharger leur batterie.

 Un mot de mon grand doudou qui a aujourd’hui 11 ans et demi, pour aider tous les grands parents ! (sans aucun filtre alors on s’accroche !)

Bonjour à tous,

La plupart du temps si l’enfant réagit vite c’est qu’il réagit sans réfléchir et donc quand ça arrive il faudrait par exemple plus tolérer. Il faudrait juste demander : avant de faire ça tu as réfléchi ou tu as fait ça sans réfléchir ?

Vous devez savoir que l’éducation d’avant ce n’est pas la même qu’aujourd’hui et qu’il faut faire attention à ça. Par exemple je trouve qu’avant il y avait plus de rigidité. Un exemple ? J’ai l’impression qu’avant vous ne faisiez pas de bataille de coussins avec vos grands parents mais nous on a envie de faire des batailles de coussins avec vous. Alors il faudrait le faire et pas mal réagir !

Essayez de ne pas rester toute une journée dans la maison, parce que sinon on s’ennuit et après soit on joue à la console soit on fait des bêtises.

S’il y a des devoirs, pensez bien à faire sur plusieurs temps et pas tout d’un coup parce que sinon la concentration va partir. Mon maximum à moi c’est 1H!

Autre cas, s’il a un livre à lire avec plusieurs personnage, pour ne pas qu’il trouve le livre trop long, je vous conseille de jouer les personnages et de lire avec lui comme une pièce de théâtre. Et s’il n’y a pas de personnage alors chacun lit une page, comme ça c’est plus dynamique et en plus il en profite pour améliorer sa lecture à voix haute.

Pour ceux qui ont un traitement, ne dites pas: “oh bein ça va rien changer tout ça, c’est n’importe quoi, que ça pourrit le cerveau, que ça sert à rien” vaut mieux ne rien dire ou dire des choses positives. Parce que sinon ça me rend triste et je me demande vraiment si c’est un bon médicament.

J’aime aller chez mes grand-parents parce que ça fait une coupure avec les parents, l’école et la routine!

Bye bye!:)

M. 11 ans et demi

 

 

Merci à vous les grand-parents. Vous êtes indispensables dans nos vies et dans la vie de nos enfants!

 

Vous souhaitez découvrir comment le coaching peut redonner confiance à votre petit-enfant? Lui redonner de l’estime pour lui et lui faire découvrir en quoi son fonctionnement peut être un super-pouvoir pour lui? Cela pourrait être un cadeau de noël original et utile!

N’hésitez pas à me contacter par téléphone au 06-62-59-05-35 ou à me laisser un mail, un commentaire!

Accompagnement solo, ateliers pour 2020 tout est possible pour tous les budgets en plus.

Enfin partagez ce message à tous les grands-parents concernés!

Patricia 

Offrez-vous un temps pour vous ou vos proches!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *